Rapport annuel

Résumé du rapport

L’objectif du rapport est de rendre compte des activités menées au cours de l’exercice 2019, qui ont contribué à freiner la propagation du VIH/sida et évaluer le niveau de la marche vers l’objectif 90-90-90 en RDC.

Quelques données programmatiques en fin 2019 indiquent que :

  • 2246 cas contacts ont été dépistés, et 441 positifs ;
  • 124 663 personnes ont été orientées au dépistage ;
  • 392 enfants ont été orientés vers le dépistage précoce ;
  • 6420 visites à domicile pour la recherche des femmes enceintes, allaitantes positives et enfants exposés perdus de vue ;
  • 10380 mères mentors se sont déplacées pour l’accompagnement psychosocial, la rétention et l’adhérence des femmes enceintes et allaitantes VIH+ dans 3540 groupes de support dans les 3540 maternités ;
  • 3676 femmes enceintes et allaitantes séropositives et leurs enfants ont été appelées et ont répondu au RDV ;
  • 1141 réunions de groupe de support des femmes enceintes et allaitantes VIH+ ont été organisées ;
  • 785 patients ont été orientés vers les services selon leurs besoins (nutrition, initiation ARV, PEC IO, PEC Juridique) ;
  • Le pourcentage des FOSA en rupture en ARV est passé de 39%-16% à Kinshasa, 78%-55% au Nord-Kivu et 100%-56% à Mbuji-Mayi.

Concernant la couverture, ces activités ont été réalisées essentiellement dans les provinces ci-après : Kinshasa, Kongo Central, Ituri, Nord Kivu, Kasaï Oriental, Tanganyika, Haut Katanga, Haut-Uélé, Kwilu, Kwango et Maniema.

Ces résultats sont le concours des efforts consentis par le Gouvernement et les principaux bailleurs financiers que sont le Fonds Mondial/CORDAID, le PEPFAR, le PNUD et de l’assistance technique et financière du PNMLS, PNLS, PNLT, ONUSIDA, MSF ainsi que d’autres partenaires et les organisations de la société civile.

Téléchargez le rapport ICI

 

Ange MAVULA

Secrétaire Exécutif National